Newz WWE



Newz

L'erreur qu'Apollo Crews a faite en rejoignant le roster principal

 

Apollo Crews commence à avoir sa place à SmackDown depuis quelques semaines, alors qu'il arbore un nouveau personnage représentant ses origines africaines.

Cette semaine, il était de passage dans le podcast ''WWE After The Bell'' afin de parler de sa carrière et il a justement expliqué l'erreur, selon lui, qu'il a commise en rejoignant le roster principal : ne rien faire.

 
 

En effet, il explique que, humble et profondément satisfait par le chemin parcouru jusqu'au roster principal, il refusait de se plaindre et acceptait de ne pas avoir sa place sur la carte :

''Je suis arrivé et j'étais trop humble. Ma modestie était contre moi parfois. J'étais trop heureux et je n'avais pas l'attitude d'être là. Je méritais d'être là, mais je n'étais pas en mode assoiffé, à vouloir accomplir ma quête de devenir la meilleure Superstar de la WWE. Je prenais les choses comme elles arrivaient, je m'opposais à rien, à l'époque j'étais le gars qui faisait tout ce qu'on lui disait de faire. Je crois que c'était en ma défaveur.''

Apollo Crews explique qu'il aurait aimé passer plus de temps à NXT, mais qu'en même temps, il voulait réaliser son rêve ultime d'être dans le roster principal. Il ne peut pas retourner en arrière, il aurait même pu se retrouver licencié s'il était resté à NXT.

Aujourd'hui, il dit avoir corrigé la situation en plus d'avoir travaillé sur ses compétences au micro et que s'il n'obtient pas sa place à l'écran, il se demande toujours ce qu'il a fait de mal ou ce qu'il pourrait améliorer. Ce que tout le monde devrait faire.

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

Ils ont partagé leur avis

  1. Commentaire(s) (1)

  2. Ajoute le tien
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

A méditer pour beaucoup d'autre je pense (hein ricochet)

Maverickd
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?
Encore plus: |

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2021 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche