Newz WWE



Newz

Jake Atlas s'exprime sur sa santé mentale ainsi que l'aide apportée par la WWE

 

L’ancien catcheur de NXT Jake Atlas était l'invité de Instinct Culture par Denise Salcedo sur YouTube où il nous a parlé de sa santé mentale qui s’est dégradée à cause d’un diagnostic positif au Covid-19.

Jake Atlas nous dit : 

 

“Personnellement, je ne pense pas que j'étais prêt pour un aussi gros changement dans ma carrière, je ne savais pas bien gérer la pression, je ne pense toujours pas savoir bien gérer la pression mais c'est quelque chose que je dois apprendre. 

 
 

La première année a été magnifique mais c'était aussi une année très bizarre parce qu'une pandémie est arrivée. J'ai eu le COVID vers le mois de juin. C'est quelque chose que je n'ai pas dit et que personne n'a vraiment su jusqu'à maintenant. 

Cela m'a vraiment affecté, j'ai été très malade, cela a affecté mes poumons, j'ai encore l'impression que cela m'affecte, pas comme d'autres personnes qui ont eu des complications, mais vous pouvez certainement vous sentir différent.

J'ai donc commencé à mettre la pression sur mes propres performances, et j'ai commencé à me voir un peu fuir le lutteur que j'étais. J'ai l'impression qu'en 2019, j'étais tellement au top... C'était juste une immense pression, les fans me rappelaient constamment que je n'aurais pas dû aller à la WWE, on me disait toujours quelque chose sur ce que j'aurais dû faire. 

Ça m'a vraiment atteint mentalement, puis je ne me sentais pas satisfait de ce que je faisais, et je n'avais pas non plus l'impression d'être moi-même.”

 

Jake Atlas nous dit qu’il ne sait pas très bien gérer la pression, même s’il tente de la gérer. Il nous dit aussi qu’il avait été diagnostiqué positif au Covid-19 (un diagnostic qu’il a gardé secret) durant le mois de juin 2020, ce qui l’a complètement affecté physiquement et mentalement. Il finit en disant qu’il a aussi dû vivre avec la pression des fans qui voulaient qu’il quitte la WWE et lui faisaient comprendre qu’il n’aurait jamais dû signer là-bas.

 

Jake Atlas nous parle ensuite de la gestion de la WWE lors de ses soucis par rapport à sa santé mentale ainsi que pour le Covid-19.

“En fait, ils prennent très bien soin de vous, si vous attrapez le COVID, c'est assez grave parce que tout le monde l'attrape différemment. Je sais que pour moi, c'était assez grave, j'ai été absent pendant environ un mois, peut-être 6 semaines... Le WWE a toujours été formidable pour s'occuper de nous pendant la pandémie, même à ce jour à ma connaissance."

 

Jake Atlas a fait partie de la vague de licenciements du 6 août dernier et sachant qu’il était sous contrat du côté de NXT, sa clause de non concurrence n’est que de 30 jours. Il peut depuis quelques jours apparaître où il le veut et il a déjà un calendrier assez chargé, il a participé au main event du show de la GCW Effy’s Big Gay Brunch le week-end dernier et il participera au show de la ROH Death Before Dishonor, le dimanche 12 septembre prochain. Il sera aussi de la partie pour NJPW Showdown qui aura lieu les 16 et 17 octobre prochain.

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?
Encore plus: |

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2021 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche