Newz



Newz

Ce qu'il s'est dit durant la conférence de presse de la NJPW concernant Kota Ibushi

 

Au début du mois de mai, Kota Ibushi a fait part de sa frustration et a dénoncé l'environnement toxique qui règne à la NJPW par des messages sur Twitter. Aujourd'hui, la NJPW tenait une conférence de presse pour éclaircir plusieurs points.

Le président de la NJPW commence en disant qu’une enquête approfondie a été menée pour savoir si les captures d'écran des échanges SMS entre Kota Ibushi et Kikuchi (Responsable Relations avec les talents) étaient authentiques ce qui était le cas.

 

Le président de la NJPW, Takami Ohbari nous dit :

“Kota Ibushi est un lutteur sous contrat exclusif avec la New Japan Pro-Wrestling. En tant que tel, il est entendu qu'afin de consacrer toute son attention aux matchs de la NJPW et aux événements associés, il est tenu d'informer la NJPW et de recevoir son autorisation expresse avant toute apparition extérieure.

Le 4 mars, en violation des termes de son contrat, M. Ibushi a fait une apparition en secondant des catcheurs lors d'un événement Just Tap Out. L'officiel susmentionné est chargé de contacter les différents catcheurs sous contrat avec New Japan Pro-Wrestling, mais il a également une longue histoire personnelle avec M. Ibushi qui remonte bien avant qu'il ne devienne un talent sous contrat exclusif. L'officiel a contacté M. Ibushi en pensant que les actions de M. Ibushi en violation de son contrat ont été prises délibérément pour persuader la NJPW de mettre fin à son contrat avec lui. Il a perçu cela comme une trahison de la confiance personnelle établie au cours de plusieurs années. Ses messages ont été envoyés sous le coup de l'émotion qui en a résulté."

 

 
 

Takami Ohbari nous dit ensuite qu’il a été informé de l’intention de Kota Ibushi de quitter la NJPW et il l’a donc contacte pour en discuter en passant la journée ensemble :

“Après avoir entendu l'explication de M. Ibushi, je l'ai réprimandé, lui rappelant qu'il s'agissait d'une violation de son contrat avec la New Japan Pro-Wrestling, ainsi que d'une violation des accords de licence que nous avons avec d'autres sociétés. M. Ibushi s'est sincèrement excusé pour ses actions. La sanction de M. Ibushi pour sa violation a été limitée à une réprimande, car, après avoir entendu M. Ibushi, il était clair qu'il n'avait pas l'intention de violer les termes de son contrat et qu'il ne pensait pas qu'une violation avait eu lieu parce qu'il n'avait pas participé à un match.”

 

Takumi Ohbari nous dit qu’il ne connaissait pas le contenu des messages envoyés à Kota Ibushi par Kikuchi lors de cette rencontre :

“Au moment de notre rencontre, je ne connaissais pas le libellé exact ni les détails de la conversation par SMS de M. Ibushi avec l'officiel et, par conséquent, je n'ai pas présenté d'excuses appropriées pour le contenu de la conversation.

Plusieurs semaines après, le 10 mai, des captures d'écran de la conversation sur le service LINE ont été rendues publiques. J'ai appris depuis que ces tweets ont été effectués alors que M. Ibushi agissait dans un état d'inquiétude pour sa mère, une détresse mentale étant causée par cette situation. M. Ibushi m'a dit qu'après-avoir discuté des détails de sa situation avec sa mère le 8 mai, celle-ci a tenté de se suicider le 9 mai et a subi une fracture du dos.

Après la publication de la première série de tweets de M. Ibushi, une réunion a été organisée le 10 mai avec le personnel juridique de notre société afin de comprendre les particularités de la situation et de déterminer la meilleure ligne de conduite possible pour New Japan Pro-Wrestling et M. Ibushi. Nous avons déterminé que le meilleur plan d'action serait de rencontrer directement M. Ibushi, de lui présenter des excuses officielles et d'écouter l'opinion de chacun avant de faire une annonce publique si cela s'avérait nécessaire.

En conséquence, il n'y a pas eu d'annonce officielle de la société sur cette question jusqu'à présent. Cependant, hier, moi-même et le propriétaire de la société, M. Takaaki Kidani, avons pu rencontrer M. Ibushi et discuter avec lui de cette déclaration ainsi que de nos opinions sur le sujet. Avant de poursuivre, je voudrais une fois de plus m'excuser sincèrement auprès des fans pour l'inquiétude causée par cette série d'événements.

J'aimerais maintenant vous faire part de la position de la compagnie sur cette situation.

Les actions de M. Ibushi, qui s'est rendu à un événement extérieur sans suivre la procédure appropriée, ainsi que la divulgation publique d'affaires internes, ont été des actions en violation de son contrat, et après examen des détails que j'ai mentionnés précédemment, une sanction appropriée pour M. Ibushi sera déterminé.“

 

Il nous parle ensuite des messages envoyés par le Responsable des relations talents Kikuchi à Kota Ibushi :

“Cependant, les paroles de l'officiel (Kikuchi) dans sa conversation SMS étaient inexcusables, surtout dans la manière dont ils ont été adressés à un lutteur qui risque sa vie pour remplir son rôle de professionnel. C'est cet état d'esprit qui a directement conduit M. Ibushi à poster ses tweets critiques à l'égard de la compagnie. Pour le contenu irréfléchi de ces messages, nous présentons nos excuses complètes et sans réserve à M. Ibushi. Malgré la longue relation de l'Officiel avec M. Ibushi, le manque de considération dont il a fait preuve à son égard et, par extension, à l'égard de nos lutteurs en général, devrait également faire l'objet d'une sanction appropriée.”

 

Le directeur délégué de Bushiroad a ensuite tenu a adressé un message à Kota Ibushi :

“Tout d'abord, permettez-moi d'exprimer ma gratitude personnelle la plus sincère à Kota Ibushi pour sa contribution à la New Japan Pro-Wrestling et ses matchs passionnants sur le ring. J'espère sincèrement qu'il continuera à être lié à la NJPW à l'avenir. Cependant, sa priorité absolue en ce moment doit être de prendre soin de sa mère et de se remettre complètement de sa blessure. Il va sans dire qu'il restera sous contrat aussi longtemps que ce processus durera.”

 

Le président de la NJPW termine en répondant à une questions concernant des sanctions et des amendes :

“En ce qui concerne Kota Ibushi, compte tenu des circonstances entourant tout ce qui s'est passé, il n'a jamais été question de le licencier. Mais étant donné la rupture de contrat impliquée dans l'apparition non sanctionnée ainsi que la publication de secrets d'entreprise, c'est quelque chose qui entraînerait probablement une réduction de salaire."

 

Pour résumer, Kota Ibushi est toujours un catcheur de la NJPW et il n’est aucunement question qu’il prenne sa retraite. Il sera de retour sur les rings de la fédération lorsqu’il sera à 100 %, mais aucune date officielle n’a été annoncée. Kota Ibushi encourt des sanctions encore à déterminer et d’ordres financiers, car il n’a pas respecté les clauses de son contrat en faisant une apparition sans prévenir la NJPW lors du show de la Just Tap Out, mais aussi pour la divulgation d'éléments internes. Le responsable relations talents Kikuchi sera sans doute rétrogradé, mais les sanctions finales restent encore à déterminer.

Le président délégué de Bushiroad termine en disant que Kota Ibushi prendra le temps qu’il faudra pour se soigner en vue d’un retour sur les rings, mais aussi qu’il va prendre du temps pour s’occuper de sa maman.

Crédit photo : NJPW


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche