Newz AEW



Newz

Bryan Danielson a adoré travailler avec les scénaristes de la WWE

 

Bryan Danielson était l'invité du Sports Illustrated Podcast où il nous a parlé du travail de création du côté de la WWE ainsi que de celui de l’AEW.

Il nous dit : 

 

“J'ai été un peu bluffé, parce que la première fois que j'ai eu à parler avec Tony Khan, c'était à Cincinnati, et je me demandais ce qu'on faisait. Il m'a dit : "Je ne sais pas, que veux-tu faire ?" et moi j'etais la a dire : "Attends, quoi ?". À Newark, c'était la même chose."

 
 
 

Il nous parle ensuite de ce qu’il s’est passé du côté de la WWE avec son travail avec les scénaristes ainsi que ses derniers mois du côté de la fédération.

 

On ne nous a jamais remis une feuille de papier ou dit ce qu'on allait faire. On s'assoit et on décide de ce qu'on va faire. J'étais comme, "Oh. Ensuite, j'ai un peu peur de me surpasser, car certaines personnes n'aiment pas travailler avec les scénaristes. J'adore travailler avec les scénaristes. J'aime collaborer. J'ai passé de très bons moments avec ça. L'un de mes moments préférés, c'est quand j'étais le champion de la planète. 

Le scénariste avec qui je travaillais s'appelait Robert. On s'amusait beaucoup. Il me présentait une feuille de papier. J'avais beaucoup plus de marge de manœuvre que beaucoup de gens à la WWE. Je travaillais avec le scénariste et je disais : "Et si on disait ça ?". Robert était génial parce qu'il me permettait de sortir du cadre, parfois je prenais la tangente et il me disait, 'Hey, c'est trop loin dans l'environnement et peut-être pas assez concentré sur le spectacle que nous sommes en train de faire'. Robert m'a aidé à rester sur la bonne voie. 

Finalement, je n'étais plus autorisé à parler de l'environnement, mais Robert était génial parce qu'il ajoutait des petites choses. J'ai adoré collaborer avec les auteurs. Il y a une vraie peur de la page blanche. Vous devez créer votre propre histoire. Vous voulez cette liberté, mais tout d'un coup, on vous dit : "Oh non, voici une page blanche, vous pouvez créer ce que vous voulez" et vous vous dites : "Uhhh", et c'est un peu angoissant.

Au cours de mes deux derniers mois à la WWE, j'ai reçu des scripts, mais c'est ce que j'ai fait à la WWE : toujours travailler avec un scénariste, mais toujours collaborer. Durant les deux derniers mois, j'ai fait un peu partie de l'équipe créative. 

Je faisais rarement mes propres trucs, mais je me disais : "Et si je disais quelque chose comme ça ?" J'aurais pu dire ça le mardi, puis arriver le vendredi et ce serait les mots de quelqu'un d'autre, mais quand même proche de ce que j'avais dit. On l'étofferait, on travaillerait ensemble, et ça deviendrait amusant.”

 

Bryan Danielson a adoré son travail du côté de la WWE, même s'il n’avait pas le contrôle narratif complet et qu’il ne pouvait utiliser toute sa panoplie de prises (pour ne pas mettre en danger son intégrité physique).

Aujourd'hui, Bryan Danielson est du côté de l’AEW avec un fonctionnement complètement différent de celui de la WWE et où il pourra s'exprimer de manière beaucoup plus complète même s'il faisait partie des superstars qui avaient beaucoup de liberté a la WWE.

Crédit photo : AEW


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2021 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche