Newz WWE



Newz

Voici la première victime du RKO

 

De nombreux catcheurs sont déjà passés par le fameux RKO de Randy Orton, mais un seul peut se vanter d'être le premier à avoir subi la prise fatale du multiple champion du Monde.

 
 

Tank Toland, c'est lui la première victime du RKO. Ce nom ne vous dit probablement rien. Si vous suiviez la WWE, notamment SmackDown, entre octobre 2005 et février 2006, alors vous l'avez connu sous le nom James Dick, en équipe avec Chad Dick pour former le duo The Dicks (on vous laisse traduire ce nom d'équipe...). Mais c'est bien lui qui s'est pris le tout premier RKO de Randy Orton.

Ces deux catcheurs s'étaient affrontés à l'Ohio Valley Wrestling, l'école de développement de la WWE à l'époque, le 7 juin 2003. Pour sa victoire, le Legend Killer avait eu l'idée de reprendre le Diamond Cutter de DDP, qui avait alors quitté la WWE un an auparavant. Tank Toland est récemment passé lors du podcast Cafe de Rene (de René Duprée) et il s'est rappelé du moment où Randy Orton l'a informé de son finisher :

 

<< Il m'a demandé : "Hey, tu vois DDP, comment il fait le Diamond Cutter ?" Je lui ai répondu : "Ouais, ouais." Il m'a dit : "Ben, puisqu'il n'est plus dans la compagnie, j'aimerais bien utiliser ça en finisher si ça te dérange pas ?" Je lui ai dit : "Non non, pas du tout." Il me l'a mis deux fois cette nuit-là puis ils ont fait venir Matt Morgan. >>

 

Vous pouvez voir ce match en question ci-dessous, à la fin duquel Tank Toland se prend donc le tout premier RKO puis le deuxième juste après sa défaite :

 

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

Ils ont partagé leur avis

  1. Commentaire(s) (2)

  2. Ajoute le tien
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Je connais la Dickyzounnette lol

Winchester
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Mdrr; ces noms étaient affreux, faut se l'avouer.

Skander
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche