Newz WWE



Newz

Malcolm Bivens : ''Malheureusement, je n'étais pas heureux.''

 

Dans une vidéo publiée sur Twitter, Malcolm Bivens s’est exprimé au sujet de plusieurs informations concernant son départ de la WWE et ce qui lui a été proposé.

Il nous dit :

 
 

“Beaucoup de gens veulent savoir, 'Malcolm, que s'est-il passé ?'. Vous savez ce qu'on dit, il y a trois côtés à une histoire. Votre côté, la vérité, et leur côté. Donc je dois être vrai, je dois... Je déteste devoir dire que je suis obligé de contrôler ma narration... Voici la vérité, il y a beaucoup de rumeurs, beaucoup de spéculations. Est-ce qu'on m'a proposé un contrat en février ? Oui. Ai-je dit non à ce contrat ? Oui. On m'a proposé d'être manager d'Omos ? Non. Personne ne m'a parlé de diriger Omos. Est-ce qu'on m'a parlé de roster principal ?

Oui. Les gens me prennent pour un fou et me disent : "Malcolm, tu as rejeté des millions, potentiellement, tu es parti". Oui. Je l'ai fait parce que je ne voulais plus le faire. Malheureusement, je n'étais pas heureux. À Stand & Deliver, j'ai eu une conversation avec le chef scénariste et je le lui ai dit. Il y a deux semaines, j'ai dit la même chose, je lui ai dit : "Je ne pense pas que ce soit pour moi. Ce n'est pas grave. Votre bonheur n'est pas dicté par ce que les gens disent que vous devriez faire, le bonheur est dicté par ce que vous pensez que vous devriez faire. Il y a une différence, non ?"

 

Malcolm Bivens termine en saluant les superstars de NXT 2.0 et surtout ses amis de Diamond Mine (Ivy Nile et Julius & Brutus Creed) qu’il dit considérer comme ses enfants. Un départ qui a attristé et surpris énormément de personnes en coulisses à la WWE. Malcom Bivens n’aura sans doute aucun mal à rebondir dans le circuit indépendant ou dans une autre fédération.

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?
Encore plus: | |

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche