Newz WWE



Newz

Big Show : ''André le Géant a eu une très grande influence sur ma carrière''

 

Au début de sa carrière, le Big Show était présenté comme étant le fils d'André le Géant. Encore aujourd'hui, on a tendance à comparer la star américaine avec notre légende française. Récemment interviewé par Philippe Chéreau sur la chaine YouTube CatchOff, l'ancien champion de la WWE est revenu sur le fait d'être comparé à André le Géant.

Questionné par le commentateur français, le Big Show a fait savoir que cette comparaison lui donne une "crédibilité immédiate", mais en même temps, c'est une "énorme pression" pour lui. Il parle également des fans français, qui l'ont toujours très bien accueilli lors des shows dans notre pays. Voici ce qu'il a répondu à Philippe Chéreau qui lui demandait si ce n'était pas difficile d'être comparé à André le Géant :

 

<< C'est à double tranchant. D'un côté, ça vous donne une crédibilité immédiate grâce au succès qu'André a eu et à votre rattachement à ce succès. Mais en même temps, ça créée une énorme pression, car André était le géant préféré de tout le monde. C'était une Superstar avant même que les gens ne sachent ce qu'était une Superstar. Le monde entier le connaissait grâce aux films comme Princess Bride, à la télévision avec L'Homme qui valait trois milliards avec les publicités pour les céréales Honeycomb, toutes ces choses qu'il a pu faire, qui ont fait qu'il était aimé dans le monde entier.

C'est dur de prendre sa suite. Et moi, j'ai dû apprendre à être moi-même, tout en rendant hommage à ceux qui sont venus avant, et donc à André, qui est le géant le plus aimé de tous les temps. C'est ce que j'ai essayé de faire au cours de ma carrière. Je sais que les fois où j'ai pu catcher en France, les fans m'ont beaucoup soutenu, car ils comprennent à quel point André est important pour moi, et je sais à quel point il était important pour le monde. André a eu une très grande influence sur ma carrière.

 
 

[...]

J'espère [qu'André serait fier de moi]. Vous savez, André était un businessman malin. et il était aussi très dur. Vous connaissez l'expression : "il ne peut pas souffrir les imbéciles." André n'aimait pas les idioties quand il s'agissait de boulot. Je pense que plus jeune, j'aurais agacé André. Mais en apprenant à me connaitre, il m'aurait apprécié. Mais pas au début... Au début, j'étais trop fou et sauvage, il n'aurait pas aimé. >>

 

Durant cette interview, le Big Show parle également de ce qu'il fait actuellement, raconte une anecdote avec Triple H qui s'est retrouvé les fesses à l'air... revient sur des moments émouvants tels que le RAW en hommage à Eddie Guerrero ou encore le show après le 11 septembre 2001, et autres :

 

 

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2021 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche