WWE



Chroniques

Review du Comic ''Undertaker The Rise of the Deadman''

 

The Undertaker est sans aucun doute le personnage le plus mythique et emblématique de l’histoire du catch toute fédération confondue.

C’est à travers ce roman graphique qui retrace la vie de ce personnage si mystérieux, que la WWE nous propose un retour en dessin sur l’histoire si intrigante de The Undertaker, de la naissance du personnage jusqu’à sa dernière réelle apparition à WrestleMania.

The Phenom représente une grande partie de mon enfance et de ma vie d'adulte, fan de catch que je suis. C’est donc avec beaucoup d’impatience que je me suis lancé dans la lecture des 112 pages de ce roman graphique, qui au-delà de son contenu, est tout d’abord un très beau livre qui ravira tous les collectionneurs et amateurs de beaux objets catchesques.

L’histoire de cette bande dessinée commence bien évidement par la genèse du personnage Undertaker, son enfance, sa relation avec son frère Kane et sa rencontre avec Paul Bearer.

Contrairement à l’image que nous avons tous d’un taker assez froid et sans émotion, le début de l’ouvrage présente un petit garçon, puis jeune homme, plein de tristesse et de colère intérieure suite au drame vécu pendant son enfance. Ce premier chapitre donne toute sa dimension émotionnelle au personnage de Mark Callaway et nous plonge parfaitement dans la lecture de ce livre.

Ensuite ses débuts à la WWF, ses premières rivalités légendaires contre Mankind, Kane ou même son double Undertaker sont retracées rapidement jusqu’à ce fameux changement de personnage. Là encore, l’histoire est romancée mais nous plonge dans les origines du personnage du Deadman dans un moment charnière de sa carrière.

Enfin viennent les derniers chapitres, et là je dois bien avouer qu’en tant que membre de la génération Nt1, la lecture de ces dernières pages est un pur moment de bonheur. Les dessins sont magnifiques et me replongent dans mes souvenirs d’enfance. La big gold belt de champion du monde poids lourd, les stages et arènes de mon enfance, la rivalité avec Edge, et bien évidemment ses matchs légendaires de Wrestlemania 25 et 26 contre Shawn Michaels.

La bande dessinée se termine sur ses derniers Mania, qui n’ont pas la même saveur après la victoire de Lesnar et la fin de la streak. Mais le livre prend fin avec une dernière planche qui donne le sentiment que le personnage du Taker est en paix avec lui même, et c’est assez satisfaisant comme sensation pour clôre la lecture de cet ouvrage même si la frustration de n'avoir que 112 pages et une carrière survolée est tout de même dure à cacher...

En bref, vous l’aurez compris ce roman graphique est un incontournable pour tout fan du personnage de Mark Callaway et plus globalement tout fan de catch. Les dessins sont magnifiques et nous replongent dans nos souvenirs d’enfance avec des prises, des décors et des adversaires qui retracent les plus belles rivalités du Taker à travers les années. Undertaker The rise of the deadman est toujours disponible en ligne et vous pouvez l'achetez à ce lien.

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?
Encore plus: | |

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2021 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche