Dernières newz



La raison pour laquelle Alberto Del Rio (El Patron) est revenu à la WWE en 2015

Crédit image : WWE.com

 

Revenu à la WWE à la grande surprise des fans lors de Hell in a Cell 2015, Alberto Del Rio, comme il est appelé à la fédération de Stamford, a gagné le championnat des États-Unis le soir même de son retour face à John Cena. Le catcheur âgé de 40 ans a ensuite formé une équipe appelée "League of Nations", avec King Barrett, Rusev et Sheamus. Cependant, le Mexicain a été suspendu en août 2016 par la WWE puis a décidé de quitter la fédération. Depuis, Alberto a déclaré plusieurs fois qu'il ne reviendra plus jamais à la WWE. Mais pourquoi est-il revenu à la WWE en 2015 ?

Voilà que durant une interview pour le podcast "Keepin it 100 with Konnan", Alberto El Patron est revenu sur ça. Il a expliqué que la WWE l'avait contacté parce que Vince McMahon trouvait qu'il n'y avait pas assez de "vrais" heels. Voici ce qu'il a déclaré :

 

<< Pour être honnête, c'est parce que, et ça vient de Triple H et de Johnny Ace (John Laurinaitis) ; apparemment, Vince [McMahon] était furieux après un show télévisé parce qu'il ne sentait pas que les heels étaient de vrais heels. Vous savez, de nos jours, les heels veulent être acclamés et avoir une attitude cool. Mais à l'époque, un heel était un badass et un botteur de c*l, ces jours ont évolué.

De nos jours, tout le monde veut être acclamé et veut des milliers de followers sur les réseaux sociaux. Ils ont peur de la haine que l'entreprise peut leur donner, donc McMahon n'était pas heureux, et croyez-le ou non, Triple H a accepté, alors il a dit "faisons-le". Il a dit que je faisais de grandes choses sur le circuit indépendant puis à la Lucha Underground et que j'étais en forme phénoménale. Après un moment de négociations, j'ai fini par revenir. >>

 


 

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche