L'Aventure WM



#AventureWM : WWE Hall of Fame 2020 !

Informations utiles sur le WWE Hall of Fame 2020 !

- La cérémonie du Hall of Fame était prévu pour le samedi 2 avril 2020 à l'Amalie Arena de Tampa, Floride, mais avec le coronavirus l'événement a été reporté. La date reste pour l'instant à déterminer.

- Diffusion : Horaires à venir. Le résumé sera disponible sur Catch-Newz EN LIVE.

 

Classe du Hall Of Fame 2020 !

La première personne intronisé au Hall of Fame 2020 est… Batista !

Un animal déboule au Hall of Fame ! En effet, Batista, six fois champion du monde et maintenant star à Hollywood, sera intronisé au Hall of Fame de la WWE en 2020. De par son importance au sein de la fédération durant plusieurs années, sont arrivé au temple de la renommée ne surprendra personne.

Pourtant, sa route au succès fut parsemée d’embuche pour celui qui a grandi dans les rues de Washington, D.C. Déterminé à faire ses preuves, il dû faire face à un recruteur de la WCW qui ne voyait rien de spécial en lui, avant que le Hall of FamerAfa, des Wild Samoan, ne le prenne sous son aile et lui ouvre par la suite les portes de la WWE, d’abord à la OVW sous le nom de Leviathan.

Il débuta sur les écrans en 2002, dans un rôle d’homme musclé du Reverend D-Von. Mais l’Animal ne tarda pas à frapper dans l’œil avisé de Triple H et de Ric Flair, qui finissent alors par le prendre sous leurs ailes. Egalement allié avec Randy Orton, Batista intègre alors un groupe devenu légende : Evolution. Ceci lui permit de faire partie du groupe dominant de Monday Night Raw et remporte rapidement son premier titre au sein de la compagnie, un titre par équipes en duo avec Ric Flair.

Mais Batista avait toujours faim, et son appétit et la star qu’il devenait petit à petit devenait bien trop grosse pour rester dans l’ombre de Triple H. L’Animal brisa alors ses chaînes lors du Royal Rumble 2005, remportant l’évènement phare du début d’année avant de battre son mentor lors de WrestleMania 21 et devenir ainsi, pour la première fois de sa carrière, champion du monde. Ce fut le début d’une domination d’environ 5 ans, restant régulièrement au sommet de Raw ou de Smackdown, le titre mondial jamais très loin de ses hanches. Il débutera alors des rivalités qui vont rapidement devenir des classiques, affrontant John Cena, l’Undertaker ou encore Randy Orton.

Il finit cependant par quitter la WWE en 2010, avant de faire son retour en 2014 lors du Royal Rumble, qu’il remporta une nouvelle fois. Ceci lui ouvrit les portes pour WrestleMania. Ensuite, les fans ont l’occasion d’assister à une réunion très attendues, celle de l’Evolution où Triple H, Orton et Batista font de nouveau équipe pour affronter le Shield. Batista quittera alors une nouvelle fois la WWE durant l’été.

Il quitta alors le monde du catch, et après un bref passage du côté des MMA où il remportera son seul match à la Strikeforce, il entra dans le monde du cinéma, dans lequel il parvient tout de même à percer plutôt rapidement, notamment du côté de Marvel Studios avec le rôle de Drax dans les films des Gardiens de la Galaxie puis les deux derniers Avengers en date. Il apparait également dans des films très attendu comme James Bond : Spectre, Riddick, BladeRunner 2049 ou encore Stuber.

Mais malgré son succès hollywoodien, il y a encore une chose qui le pousse à revenir sur les rings, quelque chose qu’il n’a encore jamais accompli et qu’il ne souhaite pas laisser : parvenir à vaincre Triple H lors de WrestleMania. C’est dans ce but qu’il effectue son retour en début d’année 2019, en pleine Road to WrestleMania, faisant tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir l’attention du Cerebral Assassin et avoir son match. Il affronte alors Triple H à WrestleMania 35 dans un No HoldsBarred Match, qu’il perd. Après le match, Batista annonce alors officiellement sa retraite des rings.

Au vu de sa popularité et de sa carrière, il ne fait aucun doute que l’intronisation de Batista au Hall of Fame de la WWE ne jouira d’aucune contestation de la part des fans, qui aurait peut être seulement aimé le voir davantage sur le ring avant cette annonce.

----------

La deuxième intronisation au Hall of Fame 2020 sera pour... New World Order !

Après D-Generation X, c’est un autre clan phare des Monday Night War qui arrive au Hall of Fame ! En effet, la nWo, clan mythique de la WCW et composé à l’occasion de Hulk Hogan, Scott Hall, Kévin Nash et Sean Waltman, sera intronisé au Hall of Fame de la WWE en 2020 ! La simple évocation du nom de l’équipe et des membres qui la compose suffit pour que cette intronisation au temple de la renommée ne soit rien d’autre qu’une évidence. La nWo, c’est avant tout un des clans les plus controversés de l’histoire de ce sport, et les quatre membres phares intronisés à l’occasion seront ainsi tous Hall of Famers pour la deuxième fois.

Le New World Order arrive sur les écrans alors que la WCW et la WWE étaient en pleine concurrence. Scott Hall, qui n’apparaissait plus sur les écrans de la WWE depuis maintenant quelques semaines en tant que Razor Ramon, déboule sur les écrans de WCW MondayNitro en 1996 et prévient alors la compagnie qu’une guerre est sur le point d’éclater. Il fut rapidement rejoint par Kevin Nash, lui aussi transfuge de la WWE, et les deux hommes promettent alors d’apporter le combat jusqu’aux portes même de la WCW, mais que ceci ne se fera qu’à trois. Un match à 3 contre 3 est alors annoncé pour WCW Bash at the Beach 1996, face à Sting, Lex Luger et Randy Savage… c’est alors que l’impensable se produit…

En effet, Hulk Hogan jusqu’ici considéré comme l’American Hero, prend le micro pour s’en prendre aux fans et ensuite attaquer Randy Savage avant de rejoindre les Outsiders… la nWo était née. Ce changement de camp d’Hulk Hogan fit alors énormément parler, les fans furieux de le voir leurs tourner le dos. Il prit alors les couleurs noirs et blanches à la place de son traditionnel jaune et rouge et se fit appeler Hollywood Hogan. Avec ses deux équipiers, la nWo devient rapidement un des groupes les plus en vue du moment et même de l’histoire. Plusieurs semaines plus tard, Sean Waltman débarque à son tour au sein de l’équipe, incontournable au sein de la fédération. Le groupe domine des stars établies telles que Sting ou encore Lex Luger, affronte les Four Horsemen lors des WarGames et parvient même à récupérer le titre mondial de la WCW suite à une victoire d’Hulk Hogan, titre alors tagué à la peinture de lettre noir nWo.

Le groupe, bien que purement classé comme heel, se fait une place de choix dans la pop culture de l’époque et devient un vrai phénomène. Leurs t-shirts apparaissent dans toutes les salles de chaque fédérations tellement la popularité du groupe explose. Le groupe connaîtra d’ailleurs de nombreux changements, que ce soit de nom ou de personne le composant, comme par exemple la nWoWolfpac, mais c’est vraiment ces 4 catcheurs intronisés qui resteront dans les mémoires, et c’est pourquoi nous nous concentrons sur cette partie de la longue histoire du groupe.

Lorsque la WCW ferme en 2001, il fut peu de temps pour le New World Order pour débarquer du côté de la WWE, puisque ce fut le cas dès 2002 permettant de voir des matches très attendus, où la nWo affronta les stars de l’époque tels que Stone Cold Steve Austin ou encore The Rock, dont le point culminant fut WrestleMania 18 et le combat tant attendu entre Hulk Hogan et le Great One, gagné par ce dernier.

Personne ne peut contester la place de la nWo au sein du Hall of Fame, puisque c’est justement l’essence même du Hall of Fame de rendre hommage à ce type de groupe, de personne, ayant marqué non seulement l’histoire de leur sport mais aussi la culture populaire en général.

----------

La troisième intronisation au Hall of Fame 2020 sera pour les... Bella Twins !

Les jumelles Bella arrivent au Hall of Fame ! S’il était difficile pour ceux qui les ont vus débuter d’imaginer qu’elles seraient intronisées au Temple de la Renommée, il faut dire qu’entre temps elles sont sues y mériter leur place, ne serait-ce pour ce qu’elles représentent pour la division féminine récente de la WWE.

Tout commença durant l’été 2008 lorsque Brie Bella débute avec une série de victoire, jouant de ses adversaires avec l’aide de Nikki et du maintenant fameux « Twin Magic », qui consistait à se faire remplacer par sa sœur durant le match, cachée jusqu’alors sous le ring. Une stratégie qui permit aux sœurs Bella de remporter de nombreux matchs, même après la révélation de cette supercherie.

Mais réduire les Bella Twins au Twin Magic serait une erreur puisqu’autant Brie que Nikki Bella ont toutes deux prouvées être capable d’être des compétitrices sur le ring. Brie Bella parvient en effet à vaincre Eve Torres pour remporter le titre Divas en 2011 tandis que l’année suivante, c’est Nikki Bella qui remportera également son premier titre, face à Beth Phoenix. Nikki récupèrera d’ailleurs une seconde fois le titre en 2014 face à AJ Lee, et le gardera plus de 300 jours, devenant au passage le plus long règne du titre Divas de l’histoire.

Au-delà des titres, c’est avant tout le fait d’avoir marqué la division féminine qui restera dans les mémoires, devenant durant quelques années parmi les catcheuses les plus populaires de la division. Cela peut s’expliquer notamment par de nombreuses rivalités comme celles face à Charlotte Flair, Becky Lynch, Sasha Banks ou encore Stephanie McMahon. Le fait d’être présente dans les deux shows phares de téléréalité de la WWE, à savoir Total Divas puis Total Bellas, aide également beaucoup à ce gain de popularité, tout comme leur lien avec des superstars très appréciées du public comme Daniel Bryan ou encore, à l’époque, John Cena.

C’est donc à la fois pour leur performance sur le ring que pour ce qu’elles représentent que les sœurs Bella sont intronisés au Hall of Fame de la WWE. Et il est difficile de contredire ce choix de la WWE tellement elles ont été incontournable durant de nombreuses années.

----------

La quatrième intronisation au Hall of Fame 2020 sera pour les... John Bradshaw Layfield !

Le deuxième membre de l’A.P.A. arrive à son tour au sein du Hall of Fame de la WWE. En effet c’est maintenant à John Bradshaw Layfield de faire son entrée au Temple de la Renommée.

Sa route jusqu’au Hall of Fame a débutée il y a maintenant de nombreuses années pour JBL puisqu’il débute sur le ring en 1995, en tant que Justin « Hawk » Bradshaw. Déjà à l’époque le Texan avait pour habitude de frapper ses adversaires avec son Lariat, connu plus tard sous le nom de Clothesline from Hell. Mais tout débuta vraiment pour lui lorsqu’il s’associa à Ron Simmons au sein des très populaires Acolytes.

Avec les Acolytes, JBK s’associa avec le Ministry of Darkness de l’Undertaker, aidant ce dernier à détruire ses adversaires se tenant sur sa route. Mais lorsque le Ministry disparait, JBL et Ron Simmons décide alors de lancer leur proper agence: la Acolytes Protection Agency. Ils vendent alors leur service de protection au plus offrant. Au sein d’A.P.A., JBL remportera trois titres de champions par équipes en plus de participer à de nombreux moments ayant marqués les mémoires.

Lorsque les Acolytes se séparèrent pour de bon, JBL décida de partir conquérir la WWE en solitaire en prenant justement le nom connu de tous : John Bradshaw Layfield. Il prit alors pour habitude de mettre en avant à la fois son côté texan et son côté riche en arrivant à bord d’une limousine à corne. Et inutile de dire que son ambition fut très vite assouvie puisqu’il remporte dès le Great American Bash de 2004 son premier titre de la WWE en battant Eddie Guerrero dans un Texas Bull Rope Match. Il conservera d’ailleurs le titre jusqu’à WrestleMania, où il sera vaincu par John Cena.

Mais ce premier titre en appellera en réalité des autres. Celui qui se fait appeler The Wrestling God remportera en effet les titres Intercontinental et United States pour devenir un champion Triple Crown. JBL finira cependant par arrêter sa carrière en 2009 après WrestleMania 25 mais ne restera pas loin des rings pour autant. Il revient en effet en 2012 en tant que commentateur, passant aussi bien à Raw qu’à Smackdown. Et c’est sans compter un petit passage par NXT en tant que General Manager !

Depuis, JBL préfère se concentrer sur son travail au sein de diverses œuvres de charités, notamment celles aidant les enfants, et travail avec Beyond Rugby Bermuda et Beyond Sport, d’où il est d’ailleurs nommé ambassadeur.

Pour sa grosse carrière, aussi bien en équipe qu’en solo, pour ses performances sur le ring comme a micro, JBL sera donc intronisé au Hall of Fame de la WWE et parce qu’il reste une personne qui restera dans les mémoires générales, il ne fait pas de doute que sa place y est mérité.

----------

La cinquième intronisation au Hall of Fame 2020 sera pour le... British Bulldog: Davey Boy Smith !

Voici un nom que l’on revoit assez souvent quand il s’agit de trouver le nom des prochains membres du Hall of Fame. En effet, l’intronisation du British Bulldog au Temple de la Renommée de la WWE ne devrait pas surprendre beaucoup de monde.

Tout commençait en Angleterre pour Davey Boy Smith, où il commença sur les rings aux côtés de son cousin, le Dynamite Kid. Les deux britanniques tapèrent alors rapidement dans l’œil de la Hart Family, qui les fit alors venir à la Stampede Wrestling de Calgary, où les deux hommes deviennent rapidement des compétiteurs, tant comme rivaux que comme partenaires.

Sous le nom des British Bulldogs, les deux hommes deviennent rapidement l’une des équipes les plus en vue à l’époque, la puissance de Smith étant le parfait complément de la rapidité du Dynamite Kid. Le duo débute alors à la WWE en 1984 et devient rapidement l’une des équipes préférées des fans tandis qu’ils entrent en rivalité avec la Hart Foundation. Lors de WrestleMania 2, avec l’aide de la légende du heavy métal Ozzy Osbourne, les British Bulldogs réussissent à vaincre la Dream Team pour remporter les titres de champions par équipes.

A la toute fin des années 80, Smith et le Dynamite Kid quitte la WWE pour aller à la conquête du pays du soleil levant, à l’All Japan Pro Wrestling. Mais en 1990, Davey Boy Smith revient à la WWE sous le nom du British Bulldog et devient rapidement, même en solo, très populaire, avec notamment deux grosses victoires sur ses terres natales, d’abord en 1991 en remportant une Battle Royal face à 19 autres adversaires au Royal Albert Hall de Londres, puis surtout un an plus tard, lors du SummerSlam 1992 a Wembley Stadium, où il parvient à vaincre Bret Hart pour le titre intercontinental dans l’un des matchs qui marquera longtemps l’histoire de la WWE pour sa qualité.

Après d’autres passages au Japon, il passe également par la case WCW avec notamment une rivalité pour le titre de la WCW face à Vader. En 1994, il effectue son retour à la WWE lors de SummerSlam et remporte au passage de nombreux nouveaux titres, et devient d’ailleurs le tout premier WWE European Champion, et remporte également les titres Hardcore ainsi, à nouveau, que les titres par équipes en duo avec le regretté Owen Hart.

Avec quelques allers et retour entre la WWE et la WCW durant les années 90, Davey Boy Smith a eu une carrière bien rempli et son impact sur la WWE durant les années 90 fut indéniable. Malheureusement, il décèdera en 2002 d’une attaque cardiaque, dut probablement à la prise de stéroïde anabolisant. Mais pour tout ce qu'il a accompli, pour son nom qui restera toujours aussi populaire chez les fans, son intronisation au Hall of Fame de la WWE ne surprendra personne.

----------

La sixième intronisation au Hall of Fame 2020 sera pour... Jushin "Thunder" Liger !

Voilà un mot peu être un peu moins connu du grand public mais au combien important pour de très nombreux passionnés. Jushin Liger a en effet l’un des catcheurs qui a le plus révolutionné le milieu.

Jushin « Thunder » Liger a débuté au Japon à la fin des années 80, marquant d’emblée les fans par son look original et son masque à trois cornes. Mais aussi marquant qu’il fut visuellement, il le fut encore plus sur le ring. Liger est en effet un vrai innovateur et son style à la fois aérien et puissant influencera de nombreuses générations de catcheur. On lui doit notamment la création du maintenant très populaire Shooting Star Press.

Après déjà une excellente carrière au Japon, Liger débarque aux Etats-Unis en 1991, à la WCW, et s’engage dans une rivalité équipe face à Brian Pillman autour du titre Light Heavyweight de la WCW, le titre précurseur de la ceinture Cruiserweight. Les affrontements entre Pillman et Liger sont encore dans les discutions de certains fans et il fait nul doute qu’elle avait plus que marqué son époque.

Jushin Liger apparaitra ensuite de façon sporadique à la WCW tout au long des années 90, affrontant par exemple Rey Mysterio ou encore Dean Malenko. Il fera également de nombreux passages du côté de la Ring of Honor, de la TNA ou encore de la CMLL. Il fit également ses débuts sur les rings de la WWE en 2015 lors de NXT Takeover Brooklyn en réussissant à vaincre Tyler Breeze. Mais c’est dans son pays d’origine, le Japon, qu’il deviendra une des plus grandes légendes du pays avec pas moins de 11 titres IWGP Junior Heavyweight, et cela malgré le fait qu’une tumeur au cerveau ait failli lui couter la vie.

Jushin « Thunder » Liger se retira des rings en janvier 2020 après plus de 35 ans de carrière et plus de 4000 matches à travers le monde. Pour tout ce qu’il a accompli dans sa carrière, pour ce qu’il a su apporter à cette discipline, Jushin Liger est l’une des personnes dont l’arrivée au Hall of Fame ne peut faire absolument aucun doute quand à sa légitimité, car si ce Temple de la Renommée existe, c’est avant tout pour rendre hommage à ce genre de catcheur.


 Recommandé pour vous

Ils ont partagé leur avis

  1. Commentaire(s) (6)

  2. Ajoute le tien
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

C’est donc à la fois pour leur performance sur le ring que pour ce qu’elles représentent que les sœurs Bella sont intronisés au Hall of Fame de la WWE. Et il est difficile de contredire ce choix
Heu mr le rédacteur de l'article,leur performance sur le ring était proche du néant a force de botcher quasi tout leur matchs et c très facile de critiquer ce choix la preuve en 2 phrases

diabloSV
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Les soeurs péta.... intronisé plutôt Chyna que "ça" même pourquoi pas Torrie Wilson ou Sable ?

Arisen
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Torrie Wilson a été intronisé l'année dernière.
Mais je suis d'accord avec toi sur le fait que Chyna serait un meilleur choix que les Bella Twins.

sKyLyF
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Oui, c'est ça qui m'énerve elle mérite mieux mais c'est à cause de Stéphanie Mcmahon je crois ? Parce qu'à l'époque Chyna sortait avec Triple H mais Stéphanie voulait Triple H. Voilà un peu le résumé que j'avais entendu à l'époque. Chyna à fait des films X par la suite et elle se droguer.

Elle est morte depuis le temps mais c'est de voir les Bella's péta.... qui seront intronisé comme des légendes alors qu'elles ne mérite en rien il y a rien de marquant. Nicki qu'on retient juste le record...

Oui, c'est ça qui m'énerve elle mérite mieux mais c'est à cause de Stéphanie Mcmahon je crois ? Parce qu'à l'époque Chyna sortait avec Triple H mais Stéphanie voulait Triple H. Voilà un peu le résumé que j'avais entendu à l'époque. Chyna à fait des films X par la suite et elle se droguer.

Elle est morte depuis le temps mais c'est de voir les Bella's péta.... qui seront intronisé comme des légendes alors qu'elles ne mérite en rien il y a rien de marquant. Nicki qu'on retient juste le record du titre des Divas et encore c'était juste une histoire débile pour retiré le règne le plus long de AJ Lee.

Pourquoi ne pas intronisé d'autres femmes comme Molly Holly aussi ou encore Victoria ?

Lire la suite
Arisen
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2020 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche