Newz



Newz

Traduction de la conférence de presse du Best Of The Super Juniors 29 Bloc B

 

Après avoir passé en revue ce qu’il s’est dit lors de la conférence de presse du Best Of The Super Jr. pour les 10 participants du Bloc A dans un précédent article, nous allons cette fois nous occuper des 10 autres participants du Bloc B.

Voici ce que chaque superstar a dit lors de cette conférence avec les 10 participants du Bloc B

 

Master Wato : 

“Je suis très heureux du retour du BOSJ à deux blocs, et de la présence de quatre nouveaux lutteurs que je n'ai jamais affrontés en simple. Je suis excité de les affronter, et de gagner. À l'ancien champion El Desperado, et dans le bloc A le champion actuel Taiji Ishimori et Hiromu Takahashi, je veux dire restez en dehors de mon chemin. Je vais gagner le tournoi Best of the Super Junior !”

 

Robbie Eagles : 

“L'année dernière, j'ai dit que ce serait la troisième fois que j'aurais de la chance, mais j'ai raté mon coup. Maintenant, c'est mon quatrième BOSJ consécutif. Il y a trois hommes dans ce tournoi que je n'ai jamais battus auparavant. Wheeler Yuta, El Lindaman et TJP. Donc en ce qui me concerne, je sais que je peux battre les six autres. Donc je dois juste battre ces trois-là dans ce tournoi, et ils découvriront que d'une manière ou d'une autre, ils capitulent tous devant le Sniper.”

 

Titan : 

“C'est un honneur pour moi de participer au plus prestigieux des tournois. Je me suis préparé du mieux que j'ai pu et j'ai accumulé le maximum d'expérience que je peux apporter avec moi dans ce BOSJ. Je suis plus enthousiaste que jamais pour cette 14e apparition au Japon, qui est pour moi un pays loin de chez lui. C'est ma mission ici de gagner, de me battre avec tout ce que j'ai et de laisser une marque dans le cœur des fans pour qu'ils sentent qu'ils ont besoin de Titan ici. Merci à la New Japan, aux officiels, au président, aux médias et aux fans.”

 

BUSHI : 

“Bien entendu, je suis là pour gagner, mais je suis aussi là pour en finir avec quelques-uns dans ce bloc. J'ai hâte d'affronter les débutants, mais c'est le 15e anniversaire de ma carrière, et je vais tout mettre en œuvre pour gagner.”

 

DOUKI :

“Le BOSJ est un tournoi spécial pour moi. J'ai fait mes débuts à la NJPW lors de ce tournoi, et maintenant vous regardez ce plateau, ce rassemblement de personnes - il n'y a rien de tel dans le monde. C'est une chance énorme pour moi de faire tourner les têtes, et de créer de véritables souvenirs de ma personnalité. Quand j'ai lutté contre Jun Kasai et Tomoaki Honma à TakaTaichi Mania, ça m'a rappelé que je pouvais faire le genre de matchs que vous ne pouviez pas espérer faire. Vous avez allumé un feu en moi, fait monter l'adrénaline, et fait en sorte que je sois la star de ce combat.”

 

El Desperado :

“Tout le monde le dit, mais moi aussi. 20 gars, deux blocs, un vrai BOSJ comme il se doit. C'est génial. Il y a des champions en simple ici, et un qui a une défense même si la tournée est en marche. Pas beaucoup de gars aussi fous que ça. C'est amusant de l'avoir ici, TJP, Phantasmo, Yuta, ces catcheurs internationaux. Amusant, oui. Motivant. 

Maintenant, qu'est-ce que ce gars a dit ? Moi, Ishimori et Hiromu, restez en dehors de ça... "Je vais gagner ça". Tout le monde veut gagner. Tu peux demander aux gens de rester en dehors de ton chemin, mais ils ne le feront pas. Les gens ne le feront pas pour un moins que rien comme toi. Tu veux faire quelque chose ? Oh, tout d'un coup tu es bavard. 

Oh oui, c'est amusant. Tous ces facteurs... de motivation. L'interrupteur est enclenché, l'adrénaline coule, toutes ces conneries que tu as dites, et le chiot né de Perros Del Mal a perdu ce match comme il l'avait fait il y a trois ans. Il n'a pas amélioré quoi que ce soit. Mec, ça me fait chier. 

 

DOUKI vient sur l'estrade pour le confronter et El Desperado continue en disant : 

“Perros ? Perros Del mal, les mauvais chiens, les chiens errants, peu importe. J'ai du respect pour Perrito, donc je ne vais pas manquer de respect à ce nom. Mais toi ? Tu vas perdre comme une chienne. Voilà, messieurs, comment on travaille un jeu de mots. DOUKI, j'attends avec impatience le match au Makuhari.” 

 

EL LINDAMAN :

“Bonjour à tous ! Je suis El Lindaman de GLEAT et #STRONGHEARTS. Je suis très heureux de participer à ce tournoi. Merci à El Desperado d'avoir mis mon nom en avant. Merci à la NJPW, et merci à GLEAT- Je suis un champion de cette nouvelle compagnie et cela comporte des risques, mais la compagnie m'a permis d'être sur cette scène et je lui en suis reconnaissant. 

Je suis à la fois excité et nerveux d'être ici. Je fais 160cm, 70 kg. Je n'étais pas un grand athlète à l'école, ni un grand étudiant d'ailleurs, et quand j'ai postulé pour faire partie du dojo de la NJPW, ils n'ont même pas voulu de ma candidature ! Je ne suis pas digne d'être choisi, et pourtant je suis là, donc ça veut dire beaucoup de choses. Je prends les sentiments et les émotions de tous ces lutteurs qui travaillent dur en dehors de la NJPW, de tous les fans qui ne regardent pas seulement la NJPW. Je vais les prendre et les porter avec moi, pour qu'ensemble nous puissions laisser une marque sur ce tournoi. 

Mon objectif est de me tenir sur un ring de la NJPW, le poing levé, et de crier : "On va s'éclater (jeu de mot avec GLEAT)". Je sais que c'est mon rôle en tant que champion de dire que je gagnerais tous les matchs, mais je sais aussi que ce n'est pas si facile par ici. Mais je pense que ce tournoi se terminera par la prise de conscience des fans qu'il se passe des choses formidables dans d'autres entreprises. Ceci dit, tout le monde, personnel, fans, NJPW ou pas ! Gardez vos yeux sur moi ! Vous êtes prêts ? On va s'éclater !”

 

Wheeler Yuta :

“Avant tout, merci à la NJPW et à l'AEW de m'avoir permis d'être ici. Je suis vraiment excité de réaliser un rêve que je n'aurais jamais cru pouvoir accomplir. Mais ce n'est pas une promenade de santé, c'est le tournoi poids lourds junior le plus difficile au monde. Je suis entouré de champions, et d'anciens champions, mais je suis moi-même le Pure Champion de la ROH. J'ai de nouveaux mentors en Jon Moxley, Bryan Danielson et William Regal, tous des noms que les fans de la NJPW devraient connaître.  Ils ont débloqué un côté violent en moi que je ne connaissais pas. Quelle meilleure façon de le tester que dans le BOSJ ? Merci.”

 

TJP :

“Je ne remercierai personne pour ça. Vous savez ce que c'est ? C'est le masque de Mascara Dorada. Il ne peut pas être ici parce qu'il a peur de moi. Mais c'est un avertissement. Je vais prendre tous vos masques aussi. Je suis dans une pièce remplie des meilleurs juniors du monde, mais ça ne suffit pas. La dernière fois que j'ai battu Dorada, c'était dans un tournoi comme celui-ci. Le Best Of the Super Jr. où j'ai aussi battu Kota Ibushi. L'un d'entre vous l'a déjà battu ? Je ne pense pas. 

Après avoir remporté le BOSJ, je vais obtenir le titre IWGP Junior Heavyweight pour l'United Empire. J'ai été champion de la division X d'IMPACT, champion Cruiserweight de la WWE, et je pense que j'ai déjà vu ce que je souhaite obtenir en priorité.”

 

El Phantasmo : 

“Il était temps, putain. Allons-y. Vous êtes prêt pour le grand événement ? J'en ai rien à foutre de ce que les gens ont à dire ici. Donc je vais faire court et efficace. Je suis resté quand tout le monde est parti, donc j'ai gagné le titre de meilleur Super Jr. A Dominion, je combattrai mon partenaire en équipe Taiji Ishimori, la Tag Team la plus mignonne du BULLET CLUB se déchainera, je deviendrai le nouveau Champion poids lourds junior IWGP, et je vous promets dès maintenant, que je prendrai le titre et que j'irai au G1 en tant que champion.”

Crédit photo : NJPW


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche