Les Casseroles



Casseroles

Bryan Danielson aime quand c'est violent... sauf au lit

 

Bryan Danielson était l'invité du Bellas Podcast où il nous a parlé de la raison pour laquelle il adore se prendre des atémis aussi violents lors de ses matchs.

Il nous dit :

“Il y a quelque chose dans la nature physique de la lutte qui me fait me sentir vivant. Les coups, beaucoup de gens détestent se faire frapper parce que ça fait mal. Pour une raison quelconque, je ne déteste pas ça, ça me fait ressentir des choses. Ce n'est même pas un rush, c'est juste une expérience sensorielle. Je peux fermer les yeux, penser à la chose, et ressentir les vibrations de la réaction de la foule.

 
 
 

Avec cette réponse, Brie Bella lui pose ensuite une question d’ordre privé pour savoir si elle devait pimenter leur vie avec ce genre de pratique (sur le ton de la rigolade of course).

“Est-ce que c'est quelque chose que je devrais introduire dans la chambre, en te faisant des atémis ??"

 

La réponse de Bryan Danielson :

“Non, non, non. Il y a des gens qui sont à fond dans ce domaine et je ne veux pas leur enlever quoi que ce soit, c'est le truc des autres. J'éprouve assez de douleur dans ma vie normale pour ne pas en vouloir dans la chambre à coucher."

 

Depuis son arrivée du côté de l’AEW, Bryan Danielson enchaîne les matchs de plus en plus éprouvants physiquement et qui ne l'épargne pas dans le sens du défi physique et il adore ça.

Ce soir, Bryan Danielson va affronter un très vieil ami en la personne de Rocky Romero, avec qui il s’est entraîné lors de son passage au LA Dojo de la NJPW au début des années 2000. Le programme du show de ce soir est à retrouver juste ici ainsi que la carte de Full Gear 2021 où Bryan Danielson affrontera Miro lors de la finale du World Title Eliminator Tournament.

Crédit photo : AEW


Genshin Impact

 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche